Affections de la cornée

Affections de la cornée et maladies externes

Anomalies et traitements

La cornée est l’enveloppe protectrice transparente qui recouvre l’œil. Une cornée saine est transparente pour laisser passer la lumière sans distorsion. Mais quand elle est endommagée, la cornée peut gonfler ou porter des cicatrices produisant des éblouissements ou des distorsions.

La cornée peut faire l’objet d’une grande variété d’affections. Parmi les plus fréquentes, citons : ptérigion, kératocône, gonflement cornéen, sécheresse oculaire et traumatisme cornéen (lésion de la cornée).

Ptérygion

Causé par une exposition excessive au soleil et au vent, le ptérigion est une bande de tissu cicatriciel qui s’étend sur la cornée. Ce tissu constitue un défaut de la surface cornéenne qui peut arrêter ou déformer les rayons lumineux frappant l’œil. Le ptérigion n’exige pas habituellement d’intervention chirurgicale, à moins qu’il ne s’étende au point de couvrir la pupille, faisant obstacle à la vision. Certains symptômes irritants peuvent être traités avec les larmes artificielles. Le traitement définitif du ptérigion nécessite une ablation chirurgicale et la greffe de tissu sain.

Kératocône

Le kératocône est une maladie évolutive de la cornée, caractérisée par un amincissement graduel du tissu cornéen en son centre, produisant une cicatrice. S’il est découvert assez tôt, le kératocône peut être traité par le port de lentilles cornéennes spéciales. Si la maladie est sévère, une intervention chirurgicale ou une greffe de cornée peuvent s’avérer nécessaires.

Sécheresse oculaire

Normalement, les yeux produisent suffisamment de larmes pour rester humides et confortables. Ils peuvent devenir secs cependant s’ils ne produisent pas suffisamment de larmes ou si la qualité des larmes s’appauvrit. Les symptômes les plus fréquents de la sécheresse oculaire sont les sensations de brûlure ou de piqûre, la rougeur des yeux, la sensation de corps étranger, une vision floue et un larmoiement excessif. Les symptômes de sécheresse oculaire peuvent compliquer l’exécution des tâches quotidiennes, comme la conduite (en particulier la conduite de nuit), la lecture, la télévision ou le travail à l’ordinateur.

Si vos yeux restent rouges, irrités ou douloureux pendant plusieurs jours, vous devriez prendre rendez-vous avec votre professionnel des soins oculaires.

Traitement de la sécheresse oculaire

• Les larmes artificielles constituent le principal mode de traitement de la sécheresse oculaire. Elles gardent les yeux humides et atténuent les symptômes de l’œil sec. Vous pouvez acheter des larmes artificielles dans une pharmacie sans ordonnance. Elles se présentent sous la forme d’un liquide, d’un gel ou d’une pommade. Votre ophtalmologiste ou votre optométriste peut vous aider à décider quelle est la forme qui convient le mieux dans votre cas.
• Une autre démarche de traitement de la sécheresse oculaire consiste à conserver les larmes naturelles. Les larmes sont drainées par des conduits lacrymaux qui se trouvent dans les deux paupières. Votre professionnel des soins oculaires pourra vous recommander d’obstruer ces canaux avec des bouchons lacrymaux pour garder les yeux humides plus longtemps.
• Les larmes artificielles aident momentanément à soulager les symptômes de sécheresse oculaire, mais elles ne guérissent pas la maladie ni ne traitent l’inflammation. Chez certaines personnes, l’inflammation peut être cause de sécheresse oculaire. RESTASISMD traite l’inflammation et peut vous aider à produire vous-même plus de larmes saines.