Dégénérescence maculaire (DMLA)

Parlons de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

Qu’appelle-t-on « dégénérescence maculaire liée à l’âge» (DMLA)?

Placez votre main devant vos yeux et essayez de lire. C’est ça la vie avec une DMLA avancée. La DMLA est l’une des causes les plus fréquentes de mauvaise vision après 50 ans. C’est une détérioration ou une dégradation de la macula, cette petite zone au centre de la rétine qui nous permet de voir les détails fins et d’exécuter des tâches comme la lecture et la conduite. La DMLA est une maladie dégénérative chronique de l’œil qui cause une perte de la vision au centre même du champ visuel qui nous permet de voir directement les objets.

La perte de la vision centrale peut être dévastatrice étant donné que nous l’utilisons constamment pour scruter les images, lire, regarder des films ou la télévision ou tout simplement pour reconnaître le visage de nos proches. Bien que la DMLA ne cause pas de cécité totale, puisqu’elle n’affecte pas la vision périphérique, la vie sans vision centrale peut être extrêmement difficile.

La prévalence et les types de DMLA

La DMLA est beaucoup plus fréquente après 50 ans et la fréquence augmente avec l’âge. Il est surprenant de constater que beaucoup de gens n’ont jamais entendu parler de la DMLA, la cause principale de perte de vision grave et de cécité légale après 50 ans dans le monde occidental. Il y a deux types de DMLA – la DMLA sèche et la DMLA humide. Certaines personnes sont d’abord atteintes de la DMLA sèche qui évolue ensuite en DMLA humide.

La DMLA sèche

Les deux formes de DMLA, la sèche et l’humide, causent des lésions irréversibles à la macula. La DMLA sèche est cependant la plus fréquente (9 cas de DMLA sur 10) et progresse lentement. Les lésions provoquées par la DMLA sèche peuvent passer inaperçues pendant des années parce que la DMLA évolue très graduellement. Les personnes atteintes de DMLA sèche peuvent s’apercevoir qu’elles doivent utiliser des lumières plus intenses ou une loupe pour voir aussi bien qu’auparavant. Parfois, elles remarquent des points de vision trouble.

La DMLA humide

Bien que moins fréquente (1 cas de DMLA sur 10), la DMLA humide est beaucoup plus agressive que la DMLA sèche et bien plus grave parce qu’elle peut se développer rapidement. La DMLA humide peut causer une perte de vision grave en quelques semaines seulement. Dans la forme humide de la DMLA, des vaisseaux sanguins anormaux peuvent se développer sous la rétine, laissant fuir un liquide ou du sang et provoquant des distorsions ou un grand point aveugle au centre de vision. En cas de DMLA humide, le patient voit les lignes droites courbées ou ondulées. Pour cette raison, un des tests de vision consiste à demander au patient de regarder les lignes d’une grille. S’il voit des lignes courbes, il se pourrait qu’il soit atteint de DMLA humide.

Si vous remarquez une perte de vision ou tout autre symptôme parmi ceux listés ci-dessus, allez voir un ophtalmologiste au plus tôt.

Facteurs de risque de DMLA

Bien qu’on ignore la cause exacte de la DMLA, celle-ci semble faire partie du processus de vieillissement. L’âge est le facteur de risque le plus important pour le développement de la DMLA, mais l’hérédité, l’hypertension et les cardiopathies sont aussi considérées comme les facteurs de risque. Le tabagisme, l’absence d’exercice l’exposition au soleil et un régime riche en graisses saturées ou trans constituent tous des facteurs de style de vie qui semblent favoriser ou accélérer le développement de la DMLA.

Prévention et détection précoce de la DMLA

Une perte de vision due à la dégénérescence maculaire humide ou sèche est irréversible. C’est pour cette raison qu’il est si important de la détecter le plus tôt possible, pour retarder, réduire ou même empêcher une perte de vision. C’est pour cette raison aussi que les examens oculaires réguliers sont recommandés.

Restez attentif à tout changement dans votre vision; utilisez votre grille d’Amsler chez vous de façon régulière. Contactez immédiatement votre ophtalmologiste si des lignes droites apparaissent ondulées ou courbées, si certaines cases sont de taille ou de forme différentes des autres ou si des lignes manquent, sont floues ou sont décolorées.

Traitement de la DMLA sèche

Eye Health MD offre de nouveaux traitements efficaces aux patients atteints de dégénérescence maculaire humide ou sèche. Les traitements de la DMLA visent à arrêter ou à ralentir les lésions maculaires, ce qui empêche ou ralentit la perte de vision qui en résulte. Bien qu’il n’y ait aucun traitement capable d’inverser efficacement une DMLA sèche, la recherche a montré que certaines formulations de suppléments de vitamines et de minéraux peuvent ralentir énormément l’évolution de la maladie en protégeant les yeux des lésions causées par la DMLA. De tels suppléments sont en vente libre, mais vous devriez en parler avec votre médecin avant de commencer à prendre de tels produits. Certaines vitamines peuvent être nocives pour les fumeurs.

Traitement de la DMLA humide

L’issue finale d’une DMLA humide non traitée peut être une perte grave et définitive de la vision centrale, la vue baissant jusqu’au niveau de la cécité légale ou pire. Les traitements de la DMLA humide consistent à détruire les nouveaux vaisseaux sanguins qui se forment dans la rétine ou à empêcher leur formation à cet endroit. Cela est important, car l’essentiel des lésions dues à la DMLA humide sont causées par la présence de ces vaisseaux sanguins anormaux dans la rétine. On a montré en clinique que ces traitements étaient capables d’arrêter ou de ralentir le développement de la maladie et que certains patients remarquaient même une amélioration de la vision. Toutefois la DMLA humide est incurable et les traitements doivent être répétés.

Parmi les traitements, citons les injections intravitréennes (injections de médicament à l’arrière de l’œil), la thérapie photodynamique (TPD ou à rayon laser « froid ») et les traitements laser standards (photocoagulation).

Les injections intravitréennes pour le traitement de la DMLA humide

Il y a à l’heure actuelle deux médicaments pour injection intravitréenne : Lucentis (ranibizumab) et Avastin (bévacizumab). Les deux médicaments agissent de manière similaire en inhibant un signal clé déclencheur de la croissance et de l’épanchement des vaisseaux sanguins anormaux. Ils aident à bloquer les vaisseaux sanguins anormaux, à ralentir les fuites et à réduire la perte de vision. Lucentis été conçu dès l’origine pour l’utilisation dans l’œil, alors qu’Avastin était destiné à traiter le cancer. Toutefois, des médecins ont découvert que les deux médicaments avaient des avantages et des inconvénients similaires. La couverture d’assurance pour chaque médicament varie et votre spécialiste de la rétine vous aidera à choisir celui qui convient le mieux à votre cas.

Ce traitement consiste à injecter le médicament avec une aiguille très fine à l’arrière de l’œil. Votre spécialiste de la rétine nettoiera votre œil pour réduire le risque d’infection et vous administrera un anesthésique dans l’œil pour réduire la douleur. Habituellement, les patients reçoivent de multiples injections intravitréennes au cours de nombreux mois. Tous les patients ne profitent pas des injections intravitréennes, mais celles-ci se traduisent chez la majorité des patients par une stabilisation de la vision; un bon pourcentage d’entre eux peuvent même remarquer une amélioration notable de la vision.

Thérapie photodynamique

Ce traitement consiste à injecter dans une veine un médicament appelé VisudyneMD (vertéporfine). Le médicament « colle » aux vaisseaux sanguins anormaux. Il est activé lorsqu’il est exposé à la lumière. Après l’injection, votre médecin dirigera donc un faisceau de lumière spéciale dans votre œil. La lumière qui atteint les vaisseaux sanguins anormaux du fond de l’œil active le médicament qui alors détruit les vaisseaux.

Traitement au laser

Ce traitement consiste la diriger un rayon laser au fond de l’œil pour détruire les vaisseaux anormaux de la rétine.